Coaching de la personneEntreprise

C’est le client qui sait ?

Nous ne croyons plus à des changements brutaux ou importés de l’extérieur par des cabinets de consulting qui proposent en fait leur vision culturelle avec assez peu de souci d’écologie vis à vis de la culture de leur entreprise cliente. Alors que signifie cette formule : c’est le client qui sait ? Chez le médecin, on dirait “c’est le patient qui sent“, et dans toutes les professions qui traitent de l’humain, il y a cette nécessité de prendre en compte la spécificité de la personne et de sa situation. Cela peut paraître un truisme. En fait c’est une évidence intellectuelle mais à laquelle on résiste quotidiennement. Qui, à un moment ou à un autre, ne croit-il pas savoir ce qu’autrui ressent, ce qu’il pense, ce qu’il vit.

Lire la suite
Coaching de la personneManagement

Faire son travail ou “prendre un lead”

Il existe une vraie différence entre le collaborateur qui fait son travail consciencieusement et celui qui tire la charrue. C’est ce que, de façon plus moderne, on appelle « prendre un lead ». Celui qui fait bien son travail est utile, fiable ; on peut compter sur lui. La place qu’il tient est bien occupée. Il est là, présent, positif et de bonne volonté. Sans doute même atteint-il ses objectifs. Mais il participe d’une vision cloisonnée de l’entreprise ou de l’équipe. Au mieux, il coopère avec les autres mais ne fait pas équipe. Il en va différemment de celui qui “tire“ le business. Non seulement, il fait correctement son travail mais il entre dans un “mode équipe“. Il agite le collectif, prend des leads, exerce une coresponsabilité humaine, technique ou opérationnelle. A l’origine d’initiatives, il demeure en état de veille sur toutes choses, donne du support et reste tenace dans l’adversité.

Lire la suite