Témoignages

temoins

Des professionnels nous font confiance

Un participant d’un groupe de supervision

« La posture d’Olivier serait intimidante s’il n’y avait pas l’humour, la bienveillance discrète, et parfois des remises en question de lui-même.
Je n’ai jamais vécu d’expérience aussi riche. J’apprécie ce mélange d’exigence et de bienveillance.
Venir ici, c’est être assuré de rester dans les bons sujets de mon boulot de coach.
C’est une animation pêle-mêle, à la fois technique et humaine, qui produit du plaisir. »

 

Olivier DESTANG

Consultant manager

L’aventure d’un coaching d’équipe

« Ma première rencontre avec Olivier Devillard fut motivée par la recherche d’un consultant me permettant de mobiliser mon équipe de Direction sur une augmentation,  en 3 ans de 50 % de nos prises de commandes dans le domaine de l’après vente.

Comme souvent parmi les personnes ayant une formation, ma demande était sur la solution et, bien sûr urgente. Elle a été le début d’une passionnante aventure. Je garde de cette 1ère rencontre le souvenir d’avoir en face de moi une personne disposant d’une grille de lecture différente de la mienne ou dit autrement (dans un langage technique) ayant un « câblage » ou « logiciel » différent : beaucoup de questions, donc beaucoup d’écoute et probablement déjà à la recherche des différents « pour quoi » de ma demande (ce que je n’ai intuité que plus tard). J’en ai éprouvé un sentiment d’étonnement et de décalage.

Suite à un diagnostic de mon équipe, une série d’actions de coaching d’équipe s’enchaînèrent sur plusieurs mois. Cette période fut difficile : interrogation sur moi-même, prise de conscience que je devais être le premier à changer si je voulais instaurer une nouvelle dynamique nécessaire à l’atteinte de nos objectifs opérationnels, déstabilisation de certains membres de l’équipe, moments de doute sur l’effet provoqué par certaines actions, en particulier après notre 1er séminaire d’équipe, impatience sur l’absence de résultats rapides…

Et puis un jour, « le fond de la baignoire » ayant été touché, des collaborateurs sont venus me voir spontanément pour me dire : « ça suffit, nous n’allons pas continuer comme cela, voilà ce qu’on te propose… » ; pour une fois ce n’était pas moi qui donnait la solution. C’était le début d’une nouvelle dynamique. Peu de temps après, l’objectif opérationnel a été atteint.

Ce que j’ai appris pendant cette expérience :

  • l’écoute
  • la position méta du manager : rester focaliser sur l’objectif et créer les conditions permettant aux membres de l’équipe de trouver leur solution pour atteindre
  • l’objectif que mes collaborateurs pouvaient travailler ensemble sans que j’intervienne
  • la position méta du manager focalisé sur l’objectif et pas sur le comment un autre mode de relations avec mes collaborateurs

Un séminaire de 30 personnes

En parallèle de ce coaching d’équipe, Olivier Devillard nous a apporté, avec succès, son soutien dans la réduction de 30 % des coûts de rénovation d’un système. Les équipes concernées n’arrivaient pas à se mettre d’accord depuis 6 mois ; nous étions dans une impasse et cela compromettait le marché visé. C’est dans ce contexte que nous avons demandé à Olivier d’intervenir.
Avant de décider de l’action (maintenant vous vous en doutez !) : un diagnostic.

L’action : un séminaire avec 30 personnes (3 niveaux hiérarchiques, 4 sociétés différentes), ayant comme objectif d’avoir au bout de 2 jours un coût réduit de 30 %. Au bout des 2 jours le coût avait baissé de 20 % (Olivier avait dit qu’il fallait 3 jours pour atteindre 30 %) et le contrat a été signé quelques années après.

Pourquoi pas consultant ?
Au début de cet article je parlais d’aventure.
En effet, pendant cette période, je pris la décision de changer de fonction comme j’avais l’habitude de le faire tous les 3 ou 4 ans. M’en ouvrant à Olivier, qu’elle ne fut pas ma surprise quand il m’interrogea (comme d’habitude !) : que penseriez vous d’une carrière de consultant ?
La surprise passée, je me suis mis en réflexion personnelle, mais aussi en rencontrant des collègues en train de monter une entité de conseil interne à mon entreprise.
Après 1 an, je décidais de tenter l’expérience…et cela fait 5 ans que cela dure !

Pour terminer, j’ai suivi la formation d’Olivier au coaching d’équipe ; ce qui m’a permis de comprendre la démarche dans laquelle il m’avait entraîné quelques années auparavant…»

Des stagiaires témoignent

Nadia ALLART

Conseil en RH au sein d’un cabinet conseil

« Mon objectif n’était pas de devenir coach, mais de comprendre les mécanismes du coaching.
J’ai appris notamment à pratiquer l’écoute de manière professionnelle et une méthodologie de construction d’un cursus de coaching.
La formation m’a permis de progresser dans mon métier de recruteur et d’animatrice de formation. J’ai pris conscience de mon mode fonctionnement et cela a enrichi ma pratique.»

 

 

Jean-Marc VANDENDRIESSCHE

Coach, consultant, formateur

« J’ai choisi l’IFOD car j’avais lu l’ouvrage d’Olivier Devillard « Coacher », qui avait résonné favorablement en moi. J’avais retrouvé dans l’approche ainsi que dans la pratique décrite, des valeurs proches des miennes.
L’IFOD vise un double axe personnel et professionnel et permet de se repositionner soi-même, même si l’on a déjà effectué un travail  personnel et je pense que c’est une de ses spécificités.»

 

Riahi NILOUFAR

Responsable des Ressources Humaines

« J’ai acquis à l’IFOD une approche plus scientifique, une vision plus globale et plus affûtée du métier de coach. Il y a une ouverture vers des approches différentes qui est enrichissante.
Sur le plan personnel, la formation m’a permis d’aiguiser ma capacité d’introspection, de pousser ma réflexion sur moi-même, d’interroger mes convictions, pour mieux comprendre les autres. J’ai amélioré mon sens de l’écoute car j’avais tendance, de par ma fonction, à donner trop de conseils.»

 

Julie-Anne MILLET

Conseillère en Organisation

« Ce qu’on apprend ici est de l’ordre de l’invisible.»